Coopération médicale: Cuba au chevet du Kenya

Des médecins cubains entament dès le 1er juin prochain des consultations dans les hôpitaux de ce pays d’Afrique de l’Est.

Une centaine de médecins cubains vont débarquer en terre kényane dès le 1er juin prochain. Ces spécialistes pour la plupart, sont appelés à aller donner un coup de pouce au système de santé du pays d’Uhuru Kenyatta. Tel est le sens d’un accord signé lundi entre le gouvernement kényan avec les différents comtés de Cuba.

Un état des lieux montre que le Kenya reste confronté à un déficit criard de médecins marqué par une préférence des praticiens pour des hôpitaux de référence de Nairobi, la capitale, et structures privées où ils disent être mieux rémunérés au détriment de nombreuses structures de l’arrière- pays abandonnées à elles-mêmes. «Selon les standards de l’OMS, il faut un médecin pour 1 000 habitants.

Le Kenya a donc un déficit de 40 000 spécialistes», déplore Sicily Kariuki, ministre de la Santé. Tous les espoirs du gouvernement sont donc portés sur l’arrivée des médecins cubains dont les contrats d’une durée de deux ans vont permettre de combler ce déficit. A en croire Nzioka Waita, chef de cabinet du président de la République, ces médecins seront pour la plupart déployés en zone rurale.

«Ce n’est pas une condamnation de nos propres médecins. Les praticiens nationaux devraient aussi être prêts à quitter le confort des grandes villes» pour exercer dans les communautés où ils sont le plus nécessaires », a-t-il souligné.

Cet accord qui s’inscrit dans l’optique de fournir des soins de santé universels à la population kényane, prévoit également que 50 médecins kényans iront se spécialiser à Cuba dès septembre prochain.

Cet accord signé entre le Kenya et un pays étranger n’est pas le premier en la matière. En mars 2017, il a signé un partenariat avec la Tanzanie pour l’envoi de 500 médecins pour renforcer ses effectifs. Ledit accord était intervenu à la suite d’un conflit social entre les autorités et le personnel médical qui réclamait l’amélioration de ses conditions de travail et le paiement d’un certain nombre d’avantages prévus par les textes.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie