Les Louves sacrées en Coupe du Cameroun de football féminin

Les filles du Minproff ont dominé samedi dernier en finale, Amazones FAP (0-0, 4-3 tab), au terme d’un match à rebondissements.

Un duel de gardiennes de but. C’est à cela que s’est résumée la finale de la coupe du Cameroun de football féminin, samedi dernier à Yaoundé. Au terme d’un match équilibré entre les deux meilleures équipes du championnat, soldé par un score vierge, les derniers remparts des deux équipes ont décidé du sort du match, lors d’une séance des tirs au but où les tireuses ne se sont pas montrées particulièrement inspirées. En effet, 7 des 14 tirs tentés, soit la moitié, ont été manqués. D’un côté, Isabelle Mabingo, gardienne de but d’Amazones FAP, a stoppé deux tirs adverses. Mais en face d’elle, Carole Mimboé, dernier rempart des Louves du MINPROFF, a fait mieux en arrêtant trois tentatives adverses. Un tir de chaque côté est allé hors cadre. 
Plus fortes mentalement, les joueuses du MINPROFF ont su rester calmes dans l’adversité. Alors qu’elles étaient menées 3-1 lors de cette séance de tirs au but et qu’il ne manquait plus qu’une réalisation aux filles d’Amazone FAP pour gagner, Carole Mimboe a arrêté trois tirs consécutifs.  Grâce à sa performance, la gardienne, désignée par la suite meilleure joueuse de la finale, permet à son club de remporter une troisième coupe du Cameroun consécutive. « Nous revenons de loin mais nous savions que nous pouvions gagner à tout moment. C’est le résultat d’un travail acharné », confie Kpoumie Mvu, coach des Louves. Le club prive, par ailleurs, son adversaire, vainqueur du championnat, d’un doublé. Les Spartiates peuvent avoir des regrets, au regard des actions nettes de but manquées en fin de match. 
La finale s’est déroulée dans un stade militaire rénové dans la perspective de la Coupe d’Afrique des nations féminine 2016 que le Cameroun accueille à partir du 19 novembre prochain, en présence de nombreuses personnalités. Entre autres, le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt ; le ministre de la Promotion de la femme et de la Famille, Marie-Thérèse Abena Ondoa ; le président de la Fédération camerounaise de football, Tombi à Roko Sidiki, etc. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie