Le bataillon est paré

A Abuja mardi dernier, le détachement invité au Cameroun vivait les dernières heures de sa préparation au défilé du 20 mai, entre regroupements et briefings.

«Un jour, vous vous frapperez la poitrine et vous pourrez dire, je suis fier d’avoir défilé sur le Boulevard du 20 mai ». Les propos du colonel Roger Kuitcheu résonnent dans ce gymnase du Mess des Officiers d’Abuja, apprêté pour un briefing spécial.

L’image, d’une forte symbolique, résume à elle seule la collaboration fructueuse et réelle entre les forces armées des deux pays voisins.

Face à l’Attaché de Défense du Haut Commissariat de la République du Cameroun au Nigeria, 180 soldats nigérians l’écoutant attentivement. Dimanche, les éléments du « 7 Guards Battalion » venus du Nigeria, sous le commandement du Lieutenant-colonel Mukhtar Sani Daroda, vont arpenter le célèbre boulevard de la capitale, sur invitation du chef de l’Etat à l’occasion de la Fête de l’Unité nationale.

Cet événement a demandé une préparation de longue haleine, et rien de tel qu’une ultime réunion pour tout mettre au clair. Les diapositives présentées par le Colonel Roger Kuitcheu éveillent un intérêt particulier.

Entre histoire du Cameroun, contexte géostratégique, politique et gouvernance, sans oublier les sujets d’ordre culturel et sportif, les militaires nigérians se montrent attentifs.

Même les détails pouvant sembler anodins a priori sont évoqués, comme des formules de politesse en langue française, l’équivalence du naïra avec le franc CFA, l’usage d’adaptateurs pour prises électriques françaises.

La curiosité de tous est piquée au vif lorsque l’instructeur du jour rappelle à ses auditeurs qu’ils viennent en séjour dans le pays des champions d’Afrique de football, de Roger Milla et de Samuel Eto’o Fils. Une phrase très applaudie par les militaires nigérians.

Ce briefing du colonel Kuitcheu intervient après plusieurs semaines d’un processus intensif, entre révisions et préparatifs coordonnés par les officiers supérieurs nigérians et camerounais. « La Mission militaire du Cameroun au Nigeria est très impliquée dans la préparation de ce détachement.

Cette rencontre relève de l’aspect visuel, mais en-dessous, il y a eu plusieurs discussions formelles et informelles », souligne le Colonel Roger Kuitcheu. Par la voix de leur commandant, le Lieutenant-Colonel Mukhtar Sani Daroda, les troupes nigérianes n’ont pas caché l’excitation qui les gagne peu à peu.

Arrivés hier à Yaoundé en provenance d’Abuja, les soldats nigérians sont prêts à rentrer dans l’effervescence des répétitions générales aux côtés des militaires camerounais ce vendredi, en attendant la grande parade le 20 mai prochain.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie