Cross Mindef: Dzoua et Eso Bahane sur la première marche

Les deux athlètes ont été les plus rapides dans les catégories masculine et féminine de la course qui s’est déroulée samedi dernier à Yaoundé.

Dans la catégorie masculine, le duel était attendu et il a eu lieu. Le caporal-chef Ernest Momo Voffo, vainqueur à six reprises et le caporal Paterson Dzoua Djonie, détenteurs de deux victoires, se sont livrés à un véritable coude à coude.

Compagnons d’entraînement et tous en service au sein de l’armée de l’air dans la même compagnie, ils chemineront ensemble durant les cinq premiers kilomètres de la course.

La différence va s’effectuer au niveau de l’entrée de l’Université de Yaoundé I. Victime d’un malaise l’année dernière, le caporal Paterson Dzoua Djonie dispose cette fois-ci de la pleine puissance de ses capacités physiques. Il lance un coup d’accélérateur, le recordman des victoires peine à suivre. Le turbo a fait son effet.

Le caporal Paterson Dzoua Djonie maintient son adversaire à bonne distance et franchit le premier la ligne d’arrivée  avec un chrono de 32’21.
Chez les Dames, la pensionnaire du Centre d’instruction des élèves sous-officiers de Koutaba, Rosalie Eso Bahane s’est adjugée une deuxième victoire dans l’épreuve, en autant de participations.

Elle s’impose avec un chrono de 40’12. Au total, ils étaient 330 athlètes à participer samedi dernier à la septième édition du Cross Mindef. Les différents compétiteurs étaient essentiellement issus des cinq régions militaires interarmées ainsi que des cinq régions de gendarmerie.

L’objectif de cette opération sportive était de rallier le plus rapidement possible les huit kilomètres du circuit dont le point de départ était matérialisé au Mess des officiers. Un départ qui a été donné par Saïd Kamsoumloum, secrétaire général du ministère de la Défense, simultanément avec un lâcher de colombes. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie