Dernier tour éliminatoire CAN U-20 : ce sera face au Mali

Après leur victoire poussive sur l’Ouganda vendredi dernier, les Lionceaux devront montrer en juillet prochain, un visage plus conquérant pour accéder à la phase finale. 

Depuis dimanche dernier, l’adversaire du Cameroun lors du troisième et dernier tour des éliminatoires de la CAN U-20 Niger 2019 est connu. Il s’agit des Aiglons du Mali, tombeurs de la Tanzanie dans leur double confrontation (2-1, 4-1).

Les poulains de Christophe Ousmanou quant à eux, se sont imposés 1-0 au terme du temps réglementaire, puis 5-4 durant l’épreuve décisive des tirs au but face à l’Ouganda, vainqueur 1-0 à l’aller.

Une qualification qui aura fait vivre des sueurs froides au public qui s’était amassé dans les travées du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé vendredi dernier. Car, les Lionceaux ont alterné le bon et le moins bon tout au long de la partie.

Parmi les points positifs, on retient la combativité et cette volonté de variation du jeu tout en se projetant toujours vers l’avant. Par à-coups, le Cameroun s’est incontestablement montré dangereux à travers de belles phases offensives combinant explosivité et jeu collectif.

Mentalement, les Lions U-20 ont fait preuve de solidité notamment avec le sans-faute observé durant l’épreuve des tirs au but. Toutefois, en deux matchs officiels, le groupe affiche de nombreuses lacunes dans la production offensive et dans la lucidité défensive.

Il faudra attendre la 21e minute pour voir le premier tir cadré des nôtres. Au problème des occurrences offensives s’ajoute celui de l’efficacité. Un réalisme qui a vraiment fait défaut sur l’ensemble des deux rencontres.

« Avec ce qu’on a vu, nous allons continuer à travailler. Il y a des manquements, ce sont des jeunes. Il vaudrait mieux qu’ils commettent des erreurs aujourd’hui pour qu’en grandissant, ils ne les répètent plus », a déclaré Christophe Ousmanou, entraîneur des Lions U-20 à l’issue de la qualification.

Pour les prochaines échéances, l’encadrement technique reste ouvert à l’incorporation d’éléments pouvant substantiellement améliorer le groupe. Il dispose de moins de deux mois pour bâtir une équipe incisive, surtout que la qualification devra s’opérer lors du match retour à Dakar. 

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie