Tour cycliste du Cameroun 2018 : le décor prend forme

 Les équipes étrangères sont attendues ce jour, après la dernière réunion préparatoire. 

Selon le programme officiel, Jean Pierre Coppenolle est attendu en début de soirée dans la capitale camerounaise. De nationalité belge, il est le commissaire international de l’Union cycliste internationale au 15e Tour cycliste du Cameroun.

Comme lui, d’autres délégations étrangères vont animer le ballet des atterrissages en terre camerounaise. A l’instar de Bankla Banska Bystrica (Slovaquie), Global Cycling (Hollande), Martigues Sport Cyclisme (France) Club de la défense (France) et du Gabon.

Deux autres équipes devraient fouler le bitume de l’aéroport international de Douala. Il s’agit du Rwanda ce jour et du Congo demain. Hier, l’équipe ivoirienne a été la première équipe étrangère à débarquer  au Cameroun. Elle a rejoint l’équipe nationale du Cameroun et Snh Vélo Club dans un établissement hôtelier de Yaoundé. Des arrivées qui vont indubitablement faire  monter la température à deux jours du départ de la course.

Mardi dernier, le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, a présidé la cinquième réunion préparatoire de la compétition. Le Minsep a rassuré les uns et les autres sur l’engagement du gouvernement quant à la disponibilité des ressources financières liées à l’organisation du Tour.

« Toutes les dispositions sont prises pour qu’aucune fausse note ne soit enregistrée », a-t-il déclaré. D’ailleurs, la commission des finances a confirmé avoir procédé à deux décaissements. Un troisième est attendu dans les prochains jours.

Relativement aux travaux de réhabilitation engagés sur certains axes routiers (voirie de la ville de Douala, sur l’axe Kribi-Edea-Douala, Yaoundé-Bafia, ndlr) que va traverser le peloton, ils n’ont aucune incidence sur le tracé du parcours de la boucle. Sur le volet sécuritaire, les dispositions ont été prises par les gouverneurs des régions sillonnées par la caravane.

Tout en félicitant les administrations partenaires pour leur implication, le Minsep a encouragé le comité d’organisation à relever un défi majeur. Celui d’œuvrer pour la préservation de l’image du Cameroun et de ses capacités organisationnelles.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie