Administration publique: les fruits de l’école québécoise

Les parchemins ont été remis aux premiers lauréats de l’antenne locale vendredi dernier à Yaoundé.

La première formation de l’Ecole nationale d’Administration publique de Québec s’est achevée ce vendredi 18 Mai 2018 avec la remise des parchemins aux apprenants. La formation portant sur la GAR, Gestion axée sur les résultats, a débuté le 7 mai dernier et s’inscrit sur le programme prévu par l’ENAP pour cette année 2018.

Cette cérémonie de remise des parchemins, qui s’est déroulée à l’agence de l’ENAP à Elig-Essono,  était présidée par le Haut-commissaire du Canada au Cameroun, S.E Nathalie O'Neil. Elle a connu la participation de plusieurs personnalités, autorités et connaissances des heureux lauréats.

Les apprenants venant des structures telles que l’Agence de régulation des télécommunications (ART), le ministère des Finances (MINFI), le ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du Territoire (MINEPAT), l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM), l’Institut d'Administration des Entreprises de Paris en France (AIEP), l’Institut africain d’Informatique représentation du Cameroun (IAI) et l’IFTIC-SUP ont parcouru les différents concepts et outils de la gestion axée sur les résultats, leur permettant d’être plus efficaces dans leur travail.

La formatrice, le Pr Ana Gueye de l’ENAP, a apprécié la qualité des travaux exécutés par les apprenants et s’est dite satisfaite du déroulement de la formation et de son séjour au Cameroun.

D’après le PCA de l’IFTIC-SUP, Armand Claude Abanda, par ailleurs représentant-résident de l’Institut africain d’informatique (IAI) au Cameroun, cette première formation n’est que le début de la collaboration entre l’ENAP du Québec et l’IFTIC-SUP.

En plus de la formation continue qui se poursuit avec la formation en « Budgétisation axée sur les résultats » (BAR) du 4 au 15 juin 2018  et le Programme international de formation en évaluation du développement  (PIFED), du 10 au 21 septembre 2018.

La prestigieuse école de la haute administration canadienne prévoit également un Master en administration publique à partir de novembre 2018 afin d’assurer à terme la qualité du transfert d’expertise.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie