Production d’eau potable: satisfecit de Pim Van Ballekom

Grâce à la station de la Mefou co-financée par la  Banque européenne d’Investissement, Yaoundé bénéficie de 50 000m3 d’eau supplémentaires par jour. 
Grâce à la mise en service de la station de traitement d’eau de la Mefou, 50 000 m3 d’eau en plus sont injectés quotidiennement dans le circuit de ravitaillement en eau de Yaoundé. Un accroissement lié à la mise en œuvre en 2014 de la station de traitement d’eau de la Mefou, composante B du projet d’amélioration de la desserte en eau potable de Yaoundé et de trois villes. Projet financé à hauteur de 30 milliards de F conjointement par le Cameroun, l’Agence française de développement (AFD) et la Banque européenne d’investissement (BEI), laquelle a contribué à hauteur de 40%. En visite au Cameroun, Pim Van Ballekom, vice-président de la banque s’est rendu sur le site vendredi dernier. 
Sous la conduite d’Alphonse Roger Ondoa Akoa, directeur général de Camwater, la délégation a pu découvrir le circuit de réception, de mélange d’eau, de siphonnage, de lavage et de refoulement d’eau. La délégation a également visité la salle de télégestion qui permet de contrôler à distance tout le dispositif de production et de distribution de l’eau. Dernier arrêt, l’usine de stockage des eaux sise au quartier Messa où le vice-président, a pu observer le système de pompage de l’eau en provenance de la station de la Mefou.
La visite de la délégation de la BEI s’est achevée sur une note de satisfaction « Nous sommes impressionnés et satisfaits du déroulement du processus de production et de ravitaillement de la ville de Yaoundé », a déclaré Pim Van Ballekom. « Après les phases A et B, la BEI va également contribuer pour la composante C qui concerne les autres villes », a affirmé Albert Abéga, directeur technique à Camwater. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie