Kolofata: le BIR au chevet des malades

Des milliers de personnes reçues et soignées gratuitement au cours d’une campagne spéciale qui s’est étalée du 24 au 26 mai 2018.

Du 24 au 26 mai 2018, l’hôpital de district de Kolofata dans le département du Mayo-Sava a servi de cadre à la campagne de soins gratuits organisée par le premier Bataillon d’intervention rapide (BIR).

Une campagne très courue. Selon le lieutenant-colonel Alain Mvogo, médecin-chef en service à l’opération « Alpha-BIR », le premier jour, 685 patients ont été enregistrés et 1086 le second jour.

Des sources proches des services de santé du BIR déployés à Kolofata, cette affluence était toujours remarquable samedi dernier, dernier jour de la campagne des soins gratuits, la deuxième du genre après celle de 2015.

Des spécialistes multisectoriels aussi bien militaires que civils mobilisés en grand nombre pour traiter les diverses pathologies dont souffre les patients ; il y avait des médecins généralistes, des pédiatres, des gynécologues, des ophtalmologues invités par le BIR.

Sur place, plusieurs ateliers dont celui de vaccination et l’atelier de consultation prénatale. Ce dernier a accueilli le premier jour, deux femmes venues dans le cadre de consultations prénatales. Elles ont accouché aux bons soins des militaires et une autre ayant accouché à son domicile et qui a été victime d’une rétention placentaire a été sauvée.

Raymond Roksbo, le préfet du département du Mayo-Sava, est personnellement descendu sur le terrain, vendredi dernier à Kolofata, encourager les équipes déployées sur le terrain par le premier BIR. Cet événement était sous haute surveillance.

« Cette opération rentre dans le cadre du renforcement du lien armée-Nation », nous a confié le lieutenant-colonel Alain Mvogo, médecin-chef en service à l’opération ‘’Alpha-Bir’’. Les patients reçus pour la circonstance n’ont pas eu à débloquer le moindre frais.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie