Autorités traditionnelles Sawa: Paul Biya invité à Douala

 Une sollicitation faite hier au sortir d’une réunion extraordinaire du Ngondo à Douala.

Read also : Ciment : le sac à 4.600 F

«Afin de renouveler et retonifier solennellement le pacte qui l’unit au peuple Sawa depuis plusieurs décennies déjà, elles prient respectueusement le chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Paul Biya, de bien vouloir accepter d’être leur très prestigieux hôte à Douala, à une date à sa très haute convenance, et ceci en réponse aux interpellations sacrées venues des profondeurs aquatiques ancestrales. »

Read also : Renouvellement des organes de base du RDPC : ça démarre le 7 août

"Elles", ce sont les autorités traditionnelles Sawa qui, au sortir d’une réunion extraordinaire du Ngondo, Assemblée traditionnelle du peuple Sawa, en son siège au palais Dika Akwa ce 28 mai 2018, ont lu une déclaration devant la presse à Douala.

Read also : Vaccin Johnson & Johnson : plus de 300 000 doses réceptionnées

Par la personne de Sa Majesté Madiba Songue, chef du canton Bakoko du Wouri et président en exercice du Ngondo pour la version française. En anglais, c’est Pamphile Yobe, secrétaire général du Ngondo, qui s’est attelé à cette tâche.

Read also : Jeux olympiques Tokyo 2020 : le Cameroun prend ses marques à Hita

Une assise au cours de laquelle l’Assemblée traditionnelle s’est penchée sur le contexte politique national marqué par les récentes déclarations de l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, pointant du doigt « une ingérence étrangère » dans la perspective de la prochaine élection présidentielle. Les autorités du Ngondo ont donc réitéré, dans le prolongement de leur appel du 10 avril 2018, leur soutien à la candidature de Paul Biya, « leur fils adoptif », pour le scrutin à venir.

Read also : Tirage au sort de la CAN 2021 : inspection au Palais des Congrès

Et en plus d’appeler de tous leurs vœux un séjour du président de la République dans la cité économique, « les autorités traditionnelles Sawa l’invitent à tenir toujours fermement la barre du navire Cameroun, en cette période tourmentée et délicate de notre vie nationale, en vue de lendemains prometteurs et radieux pour notre pays ».

Read also : Rdpc : 23 militants graciés et réhabilités

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category