Cameroun-Afrique du sud: le Minat reçoit des investisseurs

 Au nom du chef de l’Etat, Paul Atanga Nji s’est entretenu hier à Yaoundé avec une délégation de 12 entrepreneurs qui veulent investir dans le BTP, l’énergie et les télécommunications.

Le Cameroun reste un bon risque pour les affaires. Et des opérateurs économiques continuent de se bousculer pour y proposer leurs services. Au nom du chef de l’Etat, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, a reçu hier, lundi 28 mai 2018, en son cabinet à Yaoundé, une forte délégation d’entrepreneurs sud-africains.

Audience au cours de laquelle était également présente le haut-commissaire d’Afrique du Sud au Cameroun, S.E. Kgomotso Magau Ruth.

Conduite par Themba Mosai, président-directeur général de Group Five Limited, la délégation des 12 entrepreneurs est venue présenter ses centres d’intérêts. Group Five Limited, entreprise totalisant 75 ans d’expérience, basée en Afrique du Sud, est notamment spécialisée dans le Bâtiment et les travaux publics, l’Energie, et les télécommunications. Présente dans 28 pays africains, Group Five Limited opère aussi dans les quatre autres continents à travers diverses filiales.

Au Cameroun, Group Five Limited, voudrait gagner des parts de marché dans les infrastructures par l’entremise de sa filiale Intertoll. L’expertise de cette dernière s’étend des routes aux ponts et aux postes frontières.

La gestion et l’entretien des postes de péages électroniques dans le pays est leur cible. A en croire, Themba Mosai, le ministre Paul Atanga Nji leur a assuré que le Cameroun « est un marché ouvert et libre d’accès pour tous les investisseurs».

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie