Le dictionnaire de la politique au Cameroun, de Fabien Nkot: une œuvre de mémoire et d’apaisement

Le juriste et politiste camerounais Fabien Nkot, de l’Université de Yaoundé II, par ailleurs conseiller technique dans les services du Premier Ministre camerounais, vient de publier, aux Presses de l’Université de Laval (380p) un flamboyant Dictionnaire des faits et des personnages qui ont façonné la société politique camerounaise telle qu’elle apparaît aujourd’hui, depuis la fin du XIXe siècle, et plus précisément l’année 1884 où l’Afrique fut dépecée et le Cameroun placé sous protectorat allemand.

Read also : CHAN 2020 : le Maroc dans l’histoire

Cette profonde et légitime ambition de faire ressortir les articulations les plus saillantes de l’histoire politique de notre pays se fait voir,  déjà, par la configuration de la page de couverture dont une magnifique carte du Cameroun porte sur sa tête, si l’on peut dire, la photographie de l’explorateur allemand Nachtigal, suivie plus bas, de la chaîne représentative des figures essentielles qui ont diversement construit l’histoire nationale, dont notamment le Dr Louis Paul Ajoulat, Um Nyobé, Ahmadou Ahidjo, John Ngu Foncha, Paul Biya, Henriette Ekwe. Cette iconographie d’entrée préfigure naturellement le contenu intérieur de l’ouvrage qui, comme tout dictionnaire, présente les données sélectionnées, par ordre alphabétique.

Read also : Accident de Santchou : deux ministres sur les lieux

Le fait qu’il s’agisse de données sélectionnées est ici ce qui engage l’option prise par l’auteur, de n’avoir pas cherché à privilégier les personnalités publiques notoires, disons les corps constitués, ainsi que l’aurait fait un fonctionnaire du protocole d’Etat. Telle fut, on peut le présumer, la grande difficulté rencontrée par Fabien Nkot : décider, en son âme et conscience, de ce qui mérite d’être considéré comme élément articulatoire, comme élément influençant peu ou prou, dans les faits comme dans les idées, la dynamique évolutive de l’histoire.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category