Lom-et-Djerem: Paul Biya, candidat des chefs traditionnels

Ils ont organisé une marche de soutien à cet effet dans les artères de la ville de Bertoua, le 29 mai.

L'actualité a motivé la mobilisation des chefs traditionnels du Lom-et-Djerem, mardi dernier. En cette fin d’après-midi paisible, ils se sont levés comme un seul homme pour marcher dans les artères de la ville de Bertoua, capitale de la région de l’Est, en l’honneur du président de la République, Paul Biya.

Dans leur élan, ces autorités traditionnelles ont brandi des pancartes indiquant clairement qu’ils viennent de huit communes que compte ce département de la région de l'Est et des messages invitant à la cohésion sociale pacifique. C'est la place des fêtes qui a été le premier point de ralliement.

Et ici, il n'y a pas eu de temps pour discourir. Juste  la lecture du récépissé de manifestation délivré par l’autorité de céans. Ensuite, l'occasion est ainsi donnée au chef du canton Gbaya de Bertoua, Sa Majesté Aïba Ngari, d'indiquer que lui et ses pairs sont avec Paul Biya, dans sa logique de construction nationale.

Notamment dans la paix et la stabilité comme il le fait depuis son accession à la magistrature suprême, le 6 novembre 1982. Comme pour dire que le peuple camerounais, souverain, est mûr pour le choix de son dirigeant, en toute lucidité. « Grâce à cette paix qu'il promeut, nous pouvons travailler sans problème », a-t-il lancé, rappelant que les troubles dans certains pays voisins doivent apprendre aux Camerounais à être lucides.

Avant la marche proprement dite, la lecture d'une motion du soutien a été faite par Gilbert Gbaman Dogoua, chef de Mbodomo à Bertoua. La marche s'est ébranlée ensuite vers les services du gouverneur de l'Est. Grégoire Mvongo, qu'entouraient pour la circonstance ses collaborateurs et le préfet du Lom-et-Djerem, a reçu la motion du soutien de ces notabilités traditionnelles.

Dans ce document relu séance tenante, ils ont mis en avant la dynamique de paix et de stabilité prônée par Paul Biya depuis 36 ans. Et ont appelé ce dernier à se présenter comme candidat à la prochaine élection présidentielle, non sans l'assurer de leur vote.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie