André Mama Fouda:« Satisfaction à l’issue de cette mission »

Ministre de la Santé publique.

Read also : Ciment : le sac à 4.600 F

 

Read also : Renouvellement des organes de base du RDPC : ça démarre le 7 août

Monsieur le ministre, après 10 mois au Cameroun, la mission humanitaire de Mercy Ships s’achève. Quelle évaluation en faites-vous ?

Read also : Vaccin Johnson & Johnson : plus de 300 000 doses réceptionnées

Read also : Jeux olympiques Tokyo 2020 : le Cameroun prend ses marques à Hita

Nous avons reçu pour la première fois au Cameroun une mission humanitaire qui a passé 10 mois contrairement à d’autres missions qui mettent une à trois semaines. Les soins que nous souhaitions apporter ont été bien ciblés. Il s’agissait de chirurgies complexes, de chirurgies qui concernaient des affections invalidantes pouvant conduire au décès. Mais il était question surtout de types de chirurgies pour lesquelles nous n’avions pas de spécialistes. Le bilan que je fais à l’issue des dix mois est une satisfaction d’avoir rempli le cahier de charges donné par le chef de l’Etat qui avait prescrit que les populations pauvres venant des dix régions du pays bénéficient des soins. Ce qui a été le cas à Douala. Deuxième élément du bilan, c’est qu’il n’y a pas eu de couac en ce sens que personne ne se plaint sur le monnayage des soins prodigués, que ce soit lors des identifications ou lors du transport des régions d’origine vers Douala et du retour. Ou du séjour des patients hébergés dans la ville ou lors de l’opération. Des milliers de personnes ont été soulagées de leurs souffrances. A l’exemple de celles qui ont pu recouvrer la vue grâce aux opérations des cas de cataracte bilatérale. Il y a des femmes qui ont retrouvé leur vie sexuelle suite aux opérations de fistules obstétricales. Sans oublier de jeunes enfants qui ont retrouvé leur motricité ou ces personnes opérées qui avaient des tumeurs maxillo-faciales et qui n’étaient plus intégrées dans la société. Le renforcement des capacités des médecins et des infirmiers n’était pas en reste, avec plus de 1 300 personnels médicaux qui ont été outillés dans divers domaines.

Read also : Tirage au sort de la CAN 2021 : inspection au Palais des Congrès

Read also : Rdpc : 23 militants graciés et réhabilités

A un certain moment, il y a eu une faible participation des femmes victimes de fistules obstétricales. Les différents appels lancés par le gouvernement ont-ils été entendus au point d’atteindre l’objectif de 500 patientes ?

Read also : Cameroun-Angola : le duel final

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category