Programme d’appui à la recherche: comment les financements sont utilisés

Les résultats issus de ces projets ont été rendus publics hier à Yaoundé lors d’un atelier de restitution.

D’importants acquis et réalisations ont été enregistrés par le Programme d’appui à la recherche  financé dans le cadre du Contrat de désendettement développement (C2D-PAR).

Près de 5,25 milliards de F ont été mis à contribution pour ce Programme signé en juillet 2011 et qui s’achève en juin 2018.

Les résultats du PAR ont donc été rendus public hier à Yaoundé lors d’un atelier de restitution présidé par le Secrétaire général du ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (Minresi), Madeleine Rebecca Ebelle Etame.

En présence de partenaires financiers et techniques ainsi que quelques chercheurs, les projets ont été exposés par un responsable de l’Institut de recherche agricole pour le développement (Irad). Il s’agit notamment de l’étude sur l’économie de la recherche réalisée par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) et les recommandations issues de cette étude sont en cours de réalisation.

11 projets de recherche de l’Irad ont été financés pour un montant global de 2,9 milliards de F. On compte aussi 17 conventions de subventions, signées avec les partenaires privés pour un montant de 600 millions de F.

Dans le même temps, 425 jeunes chercheurs issus des recrutements de 2015-2016 se sont perfectionnés aux approches de terrain et méthodes et techniques de laboratoire ainsi que sur la valorisation de leurs produits de recherche.

Le programme a également contribué à la rédaction de plusieurs publications scientifiques de rang international et à la participation des chercheurs à des manifestations scientifiques et grand public favorisant la valorisation de la recherche camerounaise à l’international. 

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie