Extrême-Nord: la voix des chefs traditionnels

Réunis à Maroua sur initiative du Très Honorable Cavaye Yeguié Djibril, ils ont réaffirmé leur total engagement derrière le chef de l’Etat.

Read also : Cameroun-Angola : le duel final

«La déclaration de Maroua ». C’est le nom donné au document produit par les chefs traditionnels de l’Extrême-Nord au terme de leur assemblée générale extraordinaire hier au Cercle municipal de Maroua. Une assemblée générale à laquelle se sont associés les élites Rdpc de la région au nombre desquelles le ministre Mounouna Foutsou, de la Jeunesse et de l’Education civique, Boniface Bayaola, secrétaire d’Etat au Minesec, chargé de l’Enseignement normal, les parlementaires, les élus locaux et les responsables de base Rdpc.

Read also : CAN Total Energies 2021 : la CAF rassure

Plus de 300 signatures au bas de la page de la Déclaration de Maroua qui, en réalité est une motion de soutien et de référence adressée au président de la République, Son Excellence Paul Biya. Dans cette déclaration, les signataires fustigent « la dernière sortie médiatique de l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun sur les institutions et la politique de la république ».

Read also : Lutte contre le chômage: Une nouvelle initiative voit le jour

Dans cette correspondance, ils affirment avec force que le peuple camerounais est suffisamment mature, qu’il est libre et souverain pour choisir ses propres dirigeants. Ils ont par la même occasion désapprouvé les velléités sécessionnistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Read also : Hémodialyse : la prise en charge a repris

Le Très Honorable Cavaye Yeguié Djibril, par ailleurs chef de la délégation permanente régionale du Rdpc pour l’Extrême-Nord et ses hôtes ont, avant la signature de la « déclaration de Maroua », échangé sur deux sujets, à savoir, la remobilisation des militants et leur sensibilisation en vue des inscriptions sur les listes électorales.

Read also : Exécution du budget d’investissement public : performance appréciable en 2020

Ce fut un véritable plat de résistance ; un instant où les uns et les autres se sont regardés dans les yeux pour tracer des pistes pouvant permettre de dérouter l’opposition lors des futures échéances électorales.

Read also : Fête nationale du 20 mai : communion spirituelle

« Ce que nous retenons, c’est la mobilisation, c’est resserrer nos rangs, c’est laisser les petites querelles intestines parce qu’elles peuvent nuire à la vie du parti », a déclaré le Très Honorable Cavaye Yeguié Djibril en terme de conclusion de ces échanges.

Read also : Dépistage des voyageurs : soupçons de trafic des résultats

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category