Région de l’Ouest: soutien réaffirmé

 Un meeting de remerciement et d’appel à candidature du chef de l’Etat au prochain scrutin présidentiel s’est tenu samedi à Bangangté.

«Homme de paix. Bâtisseur infatigable. Stratège pétri d’expérience qui se démarque par la gestion méthodique des hommes, les actions pour l’épanouissement du peuple… Des qualificatifs aussi élogieux les uns les autres ont été utilisés samedi dernier à la place des fêtes de Bangangté pour remercier le président Paul Biya pour la réélection de Marcel Niat Njifenji à la présidence du Sénat le 04 mai dernier.

C’était d’ailleurs la première visite post élection de Marcel Niat dans son Ndé natal.

Ce meeting qui a connu une participation massive des forces vives de la région a surtout permis aux nombreuses personnalités qui ont pris la parole de marteler encore une fois l’attachement de la région de l’Ouest au président de la République, président national du Rdpc et l’appeler à présenter sa candidature au prochain scrutin.

Pour le sultan Ibrahim Mbombo Njoya, chef de la délégation permanente régionale du Comité central du Rdpc pour l’Ouest, les propos de l’ambassadeur des Etats-Unis condamnent désormais Paul Biya à se porter candidat pour ainsi conforter sa place dans l’histoire et rendre un immense service au Cameroun, aux pays africains et à l’ensemble des Etats du monde qui sont si souvent victimes de l’ingérence des grandes puissances.

Le ministre Jean Claude Mbwentchou, au nom de l’élite, réaffirme que le chef de l’Etat est l’homme capable de maintenir durablement le Cameroun en paix et fédérer les forces vives pour éviter au pays le danger de la désintégration.

Le député Jean Claude Feutheu, au nom des opérateurs économiques reconnaît que le climat des affaires s’est nettement amélioré avec la tenue régulière des concertations entre le secteur public et privé. Marcel Niat Njifenji, lui, dans un discours assez dense, invite les populations à tourner le dos à « ceux qui n’ont de programme politique que la critique stérile, l’insulte, le chantage et les appels à l’incivisme et à la violence. »

Le président du Sénat invite les populations à s’inscrire sur les listes électorales pour voter le moment venu « le champion pragmatique et visionnaire. »

Une motion de soutien est venue clore l’évènement qui s’est néanmoins poursuivi le lendemain sous la forme d’un culte d’actions de grâces.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie