Les moins de 40 ans ciblés

 L’un des principaux critères est qu’ils soient issus de l’une des écoles techniques d’agriculture du pays ou qu’ils envisagent l’agriculture comme principale source de revenus.

Depuis le mois dernier, le gouvernement a lancé le recrutement de 500 jeunes gens intéressés par l’agriculture. Les formulaires sont disponibles dans les différents postes agricoles du pays, les délégations départementales et régionales du ministère de l’Agriculture et du Développement rural ainsi que dans les services centraux du Minader.

Selon les explications de Enang James Enang, conseiller technique N°1, « ce recrutement spécial est ouvert à tous les jeunes gens âgés de moins de 40 ans »

Les autres éléments de sélection étant que les candidats soient issus de l’unes des écoles techniques d’agriculture disséminées au Cameroun. Ou alors « que le jeune intéressé envisage l’agriculture comme sa principale source de revenus ».

La première vague de cet enrôlement s’achève à la fin de ce mois et selon les informations recueillies hier au Minader, 50 pêcheurs locaux sont ciblés, 200 postulants viendront des candidatures reçues sur l’ensemble du pays et 250 recrues seront originaires  de Bakassi et de ses environs.

La maîtrise de cette zone écologique, faite essentiellement de mangrove devrait permettre au gros du contingent de mieux s’adapter. Tout comme la particularité du climat local avec des localités où il pleut 11 mois par an.

Mais ces spécificités  sont aussi les facteurs encourageants dans la perspective de désenclaver cette partie du pays. Notamment à travers la création des palmeraies, cacaoyères et des maraîchers.  Des cultures dont les experts entrevoient dejà des rendements exponentiels.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie