Contractualisation des instituteurs: 3 000 enseignants retenus

 Les résultats de la troisième phase de l’opération lancée en 2017 sont connus.

Le programme de contractualisation des instituteurs de l’enseignement général a livré en fin de semaine dernière, les listes des instituteurs de l’enseignement général retenus dans le cadre de l’universalisation de la scolarisation du primaire, avec un instituteur pour chaque classe.

Le programme conduit grâce au concours du Partenariat mondial pour l’éducation (PME) et supervisé par la Banque mondiale, induit une massification des recrutements des instituteurs.

La première phase, de 2005 à 2015 a bénéficié d’un financement de 53,5 millions de dollars. 37 200 recrutements ont alors été faits, pris dans un vivier comprenant des instituteurs vacataires, les maîtres d’école et les autres sortis de l’ENIEG.

Le succès du premier programme fait du Cameroun une référence en la matière. Le pays bénéficie de nouveau d’un don de 26,5 milliards, affectés à un deuxième programme de recrutement, car les besoins sont grands, environ 1 000 instituteurs vont à la retraite chaque année.

Le deuxième programme commence en 2015 et vise 9 000 recrutements d’instituteurs. Il doit s’opérer en trois vagues ou opérations. La  première et la deuxième opération privilégient les instituteurs vacataires et les maîtres d’écoles.

La troisième dont les listes sont publiées depuis la fin de la semaine dernière a mis un point d’honneur sur les titulaires du Capiem. 3 000 d’entre eux ont ainsi été retenus.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie