Promotion du multiculturalisme: « Lafokamaise » entre dans la danse

 La compagnie camerounaise  a présenté un spectacle mercredi dernier au Centre culturel camerounais à Yaoundé.

Dans le souci de promouvoir la diversité culturelle du Cameroun, la compagnie Lafokamaise veut mener la danse. Cette ambition, la troupe l’a exprimée en danses et en chansons au soir du 30 mai au Centre culturel camerounais.

C’était à la faveur d’un spectacle-découverte qui a connu la présence de nombreux invités amoureux de la culture camerounaise.

« Parce que la danse est un langage, nous voulons présenter les visages du Cameroun profond au peuple camerounais et à l’échelle internationale, à travers les expressions du corps. C’est pourquoi la préparation, c’est maintenant »,  explique Marthe Chantal Mbajon Ndjepang, marraine de la compagnie.

Lafokamaise annonce ainsi une kyrielle d’activités devant démarrer en 2019, avec en prime la tournée nationale dans tout le Cameroun, prévue en avril de l’an prochain.

Sur la scène, les corps et les mouvements des corps des danseurs traduisent les richesses culturelles de notre pays. Les chanteuses Taty Eyong, Sanzy Viany, entre autres, comptent  parmi ceux qui ont promené les nombreux spectateurs dans les 10 régions du Cameroun à travers danses et cadences du terroir.

Ainsi, les rythmes modulés des quatre aires culturelles, à savoir les Grassfield, les Sawa, les Fang Béti et les Soudano-sahéliens, sont mis en valeur.

« Je viens de le la région de l’Ouest, j’ai été agréablement surpris de voir les danses de chez nous si correctement interprétées, et chacun s’est retrouvé ici », s’est réjoui, Emmanuel Djonkam, invité.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie