Whatsapp: quand les forums deviennent encombrants

Par nature, ils rapprochent mais ils engendrent aussi des nuisances dans l’espace privé.

«S’il vous plait, demandez mon avis avant de m’intégrer dans un groupe ». C’est la réaction d’un utilisateur déterminé à quitter des dizaines de groupes dans lesquels il est intégré sans son avis et qu’il trouve embêtants.

Exaspéré, Fréderic Komba, jeune internaute, a désormais mis cet avertissement sur son statut comme pour dire à tous ceux qui l’ajoutent, qu’il n’est pas intéressé par tous ces groupes Whatsapp.

Très à la mode, ce phénomène de « groupes » sur la plateforme de l’application Whatsapp embarrasse beaucoup d’utilisateurs.

Du professionnel au familial en passant par le religieux ou l’amical, la liste n’est pas exhaustive pour classer les différents groupes que créent chaque jour les usagers. Un phénomène banal qui met à mal nombre d’usagers de l’application.

Comme Linda M., ils sont nombreux à subir des forums malgré eux. Intégrée dans un groupe de famille de sa localité, la jeune dame se dit très dégoûtée parfois, non seulement de l’espace que les différentes publications des membres de ce groupe lui prennent, mais surtout de devoir subir les importuns. « Un cousin m’a intégré dans ce groupe il y a trois mois.

Dès que je me connecte, « mes mégas » finissent en quelques fractions de minutes seulement. Des messages qui viennent en désordre et parfois jusqu’à 300 messages. Et lorsque tu sors du groupe, on trouve que tu n’es pas sociable », relève la jeune dame.

Le comble, à chaque fois que Linda quitte le groupe, elle y est réintégrée. Et comme solution, elle a choisi de désactiver son compte Whatsapp afin d’éviter les problèmes de famille.

« Je ne lis même plus les messages des groupes. Non seulement ils sont inutiles mais ça occupe surtout l’espace sur mon téléphone. Du coup je supprime dès réception ou bien j’active l’option “notification en mode silencieux’’ pendant un an», nous explique un autre usager.

Le comble avec Whatsapp, le signalement des groupes comme spams n’a aucun effet. Et comme pour la plupart du temps, ce sont des personnes familières qui nous y intègrent, parfois beaucoup se sentent obligés de rester dans le groupe par respect pour les administrateurs.

Cependant, certaines personnes y trouvent leur compte. « Moi je trouve une mine d’information dans ces groupes. Ça bavarde et je me détends parfois», soutient Cassandra Sangou.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie