La France solidaire des blessés d’Eséka

L’ambassadeur Gilles Thibault a remis un don de médicaments au ministre de la Santé publique mardi à Yaoundé.

En ces moments difficiles, le Cameroun bénéficie de l’assistance de la France. Mardi, l’ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault, a remis un important don de médicaments, en vue du renforcement de la prise en charge des blessés d’Eséka. A la réception, au nom du gouvernement camerounais, le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, assisté du secrétaire d’Etat Alim Hayatou. Ce sont 14 colis, soit plus de 300 kg de médicaments, mobilisés par la cellule de crise du ministère des Affaires étrangères français, immédiatement après le drame de vendredi et acheminé lundi à Yaoundé. Cet appui constitué sur la base des besoins exprimés par le gouvernement camerounais, est destiné à l’Hôpital central et au Centre des urgences de Yaoundé.
André Mama Fouda, se félicite de cette capacité légendaire de la France à montrer spontanément son engagement envers le Cameroun, surtout face aux épreuves. Le Minsanté exprime la gratitude du gouvernement camerounais à l’endroit de la France pour cet appui. Son objectif, rappelle l’ambassadeur de France au Cameroun, est de supporter immédiatement les sacrifices consentis par les hôpitaux dans la prise en charge contraignante des blessés. Ce sont ces sacrifices, rappelle André Mama Fouda, qui ont permis d’assister les 599 blessés d’Eséka, dont seulement deux ont, malheureusement, perdu la vie. « Les stocks doivent être renforcés, car après la catastrophe, d’autres patients viendront toujours », a noté Gilles Thibault. La France, a rappelé le diplomate français, démontre ainsi sa solidarité dans l’épreuve que traverse le Cameroun. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie