« La formation est primordiale »

Marthe Yakan,  Sérigraphe.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

Comment vous êtes-vous retrouvée dans la sérigraphie ?

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

J’ai eu cette envie de vouloir faire de la sérigraphie. Je me suis présentée dans cet atelier, j’ai déposé une demande et le patron des lieux a bien voulu l’accepter. Nous sommes alors en 2014. Depuis lors, j’y suis et jusque-là, je m’y sens plutôt bien. C’est vrai que j’ai tout de même dû présenter mon diplôme de qualification professionnelle en infographie, ce qui, je suppose a facilité mon recrutement.

Read also : Loi de finances 2021 : de grandes innovations fiscalo-douanières

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category