« La formation est primordiale »

Marthe Yakan,  Sérigraphe.

Read also : Vaccin Johnson & Johnson : plus de 300 000 doses réceptionnées

Comment vous êtes-vous retrouvée dans la sérigraphie ?

Read also : Jeux olympiques Tokyo 2020 : le Cameroun prend ses marques à Hita

J’ai eu cette envie de vouloir faire de la sérigraphie. Je me suis présentée dans cet atelier, j’ai déposé une demande et le patron des lieux a bien voulu l’accepter. Nous sommes alors en 2014. Depuis lors, j’y suis et jusque-là, je m’y sens plutôt bien. C’est vrai que j’ai tout de même dû présenter mon diplôme de qualification professionnelle en infographie, ce qui, je suppose a facilité mon recrutement.

Read also : Tirage au sort de la CAN 2021 : inspection au Palais des Congrès

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category