Slam’Up: le festival est rentré en gare

 La première édition  qui s’est achevée le 2 juin dernier à Yaoundé a connu un succès appréciable.

Après trois semaines d’ateliers, d’échanges et de spectacles dans les villes du Cameroun, le premier festival de Slam et de Stand Up au Cameroun s’est achevé en beauté à l’Alliance franco-camerounaise de Dschang.

Avec plus d’une trentaine de participants aux ateliers et des salles pleines, ce festival, initié par la slameuse Dolly Nwafo plus connue sous le nom de Lydol, et l’humoriste Ulrich Takam, s’est inscrit sous la thématique « Des vers et des vannes contre la violence ».

L’ouverture qui a eu lieu dans la ville de Douala le 18 mai dernier  à l’Institut français en présence de la guest star Moustik Karismatik et des autres SlamUppeurs que sont Marah, Mz, Hector Flandrin et Jeanne Mbenti a été un succès.

Les ateliers ont d’ailleurs permis  un partage d’expériences entre les participants. La seconde escale de la tournée, dans la ville de Yaoundé, a permis le passage de Master Ivo en mode Slam et Stand Up lors du grand spectacle le 26 mai dernier à l’Institut français de Yaoundé.

Le challenge était grand et plus encore dans les villes de Douala et Dschang, villes dans lesquelles les audiences étaient visiblement plus faibles. Mais les promoteurs se réjouissent de la présence effective des participants annoncés au programme.

Plus de 30 qui ont pris part aux ateliers, ont été initiés à l'écriture slam et stand up, au jeu de comédien, à la prise de parole en public avec 12 qui ont pu partager la scène avec les autres artistes.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie