Présidentielle 2018: les chefs traditionnels de l’Est choisissent Paul Biya

Soutien réaffirmé au chef de l’Etat lors d’une réunion vendredi dernier à Bertoua.

Read also : CAN Total Energies 2021 : la CAF rassure

Dans l’esprit des chefs traditionnels de la région de l’Est, il n’y a pas de tergiversation qui tienne. Le meilleur choix pour l’élection présidentielle à venir, l’unique d’ailleurs, réside en la personne du chef de l’Etat, Paul Biya. Cette position a été réaffirmée à l’occasion d’un meeting de soutien tenu hier à Bertoua, capitale régionale de l’Est.

Read also : Lutte contre le chômage: Une nouvelle initiative voit le jour

« C’est un retour d’ascenseur, au moment où notre pays va aborder une page importante de son histoire, avec l’avènement des échéances électorales.  Il nous a semblé opportun de donner notre point de vue sur la marche du pays, sur ce que nous souhaitons que notre pays soit demain. Notre souhait, c’est que celui qui nous a conduits jusqu’à présent dans la paix, la tolérance et grâce à qui nous avons acquis les nombreuses victoires que tout le monde connaît, continue à nous guider. D’où cet appel à candidature », déclare S. M Balla, chef supérieur du 1er degré des Maka Mbouamsz et coordonnateur des chefs traditionnels de la région.

Read also : Hémodialyse : la prise en charge a repris

Un soutien manifesté par une présence massive vendredi à Bertoua. Ce, en présence de certaines élites de la région. Notamment, Joseph LE, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative et Armand Djodom, secrétaire d'Etat au ministère des Travaux publics, en charge des routes.

Read also : Exécution du budget d’investissement public : performance appréciable en 2020

Une réunion clôturée par une marche de soutien. Les chefs traditionnels profitant de l’occasion pour remettre leur motion de soutien au chef de l’Etat au gouverneur de l’Est, Grégoire Mvongo, pour transmission à qui de droit.

Read also : Fête nationale du 20 mai : communion spirituelle

« Cette réunion constitue un bel exemple de communion et de vivre-ensemble. Nous devons mobiliser les énergies et les moyens pour que dans la région de l’Est, cette grande échéance électorale (la présidentielle) connaisse un succès éclatant », a notamment déclaré Joseph LE.

Read also : Dépistage des voyageurs : soupçons de trafic des résultats

Tout en louant cette initiative des gardiens de la tradition, le Minfopra les a appelés à aller au contact des populations pour intensifier les inscriptions des électeurs potentiels sur les listes électorales, tout en les assurant de la disponibilité des élites à les accompagner dans cette tâche.

Read also : 49e Fête nationale : pas de cérémonies officielles

Ce, afin que la victoire du président Paul Biya soit nette et sans bavure le moment venu.

Read also : Lutte contre le coronavirus : la situation se stabilise à nouveau

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category