Toko Ekambi et Bahoken bougent

 Les deux attaquants camerounais débarquent respectivement à Villareal et à Angers.

Contrairement aux autres grands championnats européens, le marché estival des transferts a ouvert ses portes samedi dernier en France. Une ouverture officielle précédée par la conclusion des premières transactions et des premières signatures.

Tel est le cas de Karl Toko Ekambi.  Depuis jeudi dernier, l’attaquant camerounais a quitté Angers Sco pour le plus téméraire de ses courtisans. Il s’agit du club espagnol de Villareal CF. Il y a paraphé un contrat d’une durée de cinq ans.

Pour s’attacher les services du désormais ancien joueur d’Angers, le « sous-marin jaune », cinquième de la Liga durant le dernier exercice, a déboursé 20 millions d’euros (soit plus de 13,1 milliards de F.). Certaines gazettes sportives françaises évoquent l’option d’un éventuel pourcentage à la revente.

Une somme onéreuse déboursée en grande partie grâce aux 17 buts inscrits par « KTE » en Ligue 1 cette saison. Par ricochet, Angers voit la consolidation de son astucieuse politique consistant à recruter pour révéler. Ces dernières années, Angers s’est révélé être un maître de la plus-value.

Recruté à hauteur de 1,3 millions d’euros (plus de 852 millions de F) en provenance du Fc Sochaux, Toko Ekambi a été vendu environ vingt fois plus cher. Pour combler le vide laissé par « KTE », la direction angevine a jeté son dévolu sur Stéphane Bahoken.

Les deux parties ont acté le transfert vendredi dernier. L’international camerounais âgé de 24 ans arrive libre de Strasbourg. Avec le club alsacien, il a inscrit la saison écoulée sept buts et délivré une passe décisive en 26 matchs.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie