CEP et FSLC: plus de 370 000 candidats en lice

 Les centres d’examen de Yaoundé ont fait leur grande toilette hier  pour que les examens se déroulent dans de meilleures conditions.

 

Ambiance bien particulière hier au Central Governement English Primary School à Yaoundé. Alors qu’il est à peine 11h, pelles bêches en mains, quatre élèves de Class six de cet établissement scolaire ont le cœur à l’ouvrage. Dans une ambiance bon enfant, ils tentent à leur façon d’aménager l’accès obstrué par la boue causée par les eaux des pluies. En même temps, d’autres camarades font le ménage dans les salles de classe. Les responsables quant à eux sont au four et au moulin. Ils mettent notamment l’accent sur les listes des candidats à afficher et la numérotation des tables-bancs. Question d’accueillir les candidats au First School Leaving Certificate (FSLC), l’équivalent du Certificat d’étude primaire (CEP) non seulement dans la propreté, mais aussi, éviter les fausses notes dans le démarrage des épreuves. « Il est prévu d’accueillir 50 élèves pour deux enseignants par salle de composition. Les candidats doivent se présenter à cet effet au plus tard à 7h demain (ce jour : Ndlr) pour les modalités car les épreuves débuteront à 8h précises », prévient le directeur, Kome George Ajieh.
Même ambiance à l’école publique de la gendarmerie mobile, centre d’examen des candidats libres. Tous les instituteurs et institutrices, avec l’aide de quelques élèves, se sont donné rendez-vous pour apporter une dernière touche de propreté à l’établissement. « Avec le CEP qui débute demain (ce jour : Ndlr), il était de bon ton de rendre l’école propre, vu que la plupart d’entre nous sommes affectés ailleurs pour cet examen. Donc, nous sommes en train de tout nettoyer : les salles de classe,  de dépoussiérer les tables-bancs et de couper les mauvaises herbes dans la cour », explique un responsable.
Ici comme ailleurs,  la confidentialité est de mise. Aucune information ne filtre sur le nombre de postulants dans les centres d’examen. « Les choses vont se dessiner dans l’après-midi. C’est en ce moment que les noms des candidats seront affichés et les numéros indiqués sur les tables-bancs », assure-t-on. Une chose est néanmoins certaine, à ce premier diplôme du cursus scolaire, édition 2018, ils seront 301 114 candidats au CEP et 72 670 au FSLC à composer dans l’ensemble du pays ce jour. Déjà, des candidats rencontrés dans les différents établissements scolaires assurent être prêts et le succès garanti.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie