Plateau technique : à la pointe de la technologie

Les appareils et équipements de l’hôpital sont aux normes internationales.

Les promoteurs de Magrabi Ico Cameroun Eye Institute n’ont pas fait dans la dentelle en matière d’équipements. A Oback, les spécialistes travaillent au moyen d’une technologie de dernière génération.

Cette formation hospitalière dispose des appareils qui permettent de détecter en très peu de temps une pathologie et de procéder, le cas échéant, à une opération chirurgicale sans sourciller.

Il s’agit entre autres des lasers dernier cri acquis à coût de milliard de F, une quinzaine d’unités d’examen complètes, des lampes à fente, des appareils pour l’examen automatisé. A cela se greffent 75 médecins spécialistes rompus à la tâche.

Ainsi, des salles de consultation sont pourvues des appareils servant aux examens d’échographie oculaire pour évaluer la rétine en cas de cataracte ou d’hémorragie du vitré. De même qu’une prise automatique de la pression intra oculaire et du calcul de l’épaisseur centrale de la cornée entre autres.

Une visite guidée des lieux sous la diligence du Pr Daniel Atya’alé permet de constater aussi que l’institut dispose d’un atelier optique, d’une pharmacie et d’un laboratoire de haut niveau. Ainsi que d’une centaine de lits répartis dans les chambres individuelles, doubles et à cinq lits, tous d’un haut niveau de confort et de fonctionnalité. 

«Dans la logique de ne pas envoyer les patients acheter les médicaments ou des lunettes loin en ville, nous leur proposons le nécessaire ici. Pour ce qui est de la chirurgie oculaire et des lasers, le centre est doté de cinq blocs opératoires avec 40 à 60 interventions chirurgicales par semaine.

L’espace spécial de consultations pour les hautes personnalités ou des malades avec assurance médicale est aménagé avec toutes les commodités et le confort requis », souligne le patron du centre.

En marge de ses activités régaliennes, l’hôpital, à travers une équipe ambulatoire, sillonne les communautés environnantes, trois fois par semaine, à la recherche de cas de cataracte, qui constitue 50% des causes liées à la cécité. 

Magrabi Ico Cameroon Eye Institute, inauguré en mars 2017 par le Premier ministre, chef du gouvernement, est à n’en point douter une référence dans le traitement des pathologies visuelles.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie