«On constate que rien n’est impossible»

  Pr Joseph Vincent Ntuda Ebodé, Géostratège et directeur du Centre de recherches d’études politiques et stratégiques (CREPS) à l'université de Yaoundé II-Soa.

Read also : Cameroun-Angola : le duel final

Quelles leçons peut-on tirer du sommet historique Donald Trump-Kim Jong-un à Singapour?

Read also : CAN Total Energies 2021 : la CAF rassure

On peut tirer plusieurs leçons en fonction de l’angle qu’on veut développer. Mais, grosso modo on constate que rien n’est impossible. Cela ramène à dire que les déclarations politiques n’empêchent pas les négociations diplomatiques. La politique est ainsi faite : il y a un monde de déclarations, il y a un monde de silence. Silence ne signifie pas que rien ne se passe, sinon le sommet n’aurait pas eu lieu à la suite des déclarations des uns et des autres. La deuxième chose, c’est qu’on comprend que si le sommet a eu lieu de manière plus ou moins inattendue, c’est que la paix dans cette sous-région du monde tient à cœur plusieurs acteurs. Ici ce n’est plus seulement une affaire entre la Corée du nord et les Etats-Unis, mais aussi une affaire du Japon, de la Corée du sud, de la Chine et après les autres. Parce que cet espace fait partie des zones les plus peuplées, les plus développées et les zones importantes de transit des marchandises du monde. Personne n’a donc intérêt à ce qu’il y ait une guerre dans cette partie du monde. La troisième leçon qu’on pourrait tirer est que nous venons de vivre là le début ou le commencement d’une autre partie de la guerre froide. Parce qu’il faut quand même comprendre que la Corée du nord est une partie de la Corée du sud ou la Corée du sud est une partie de la Corée du nord comme ce fut le cas de l’Allemagne en d’autres temps. On peut donc dire que c’est comme si le mur allait tomber. Après la rencontre entre les présidents Donald Trump et Kim Jong-un, rien normalement n’empêche plus que les présidents coréens entament des négociations pour aller dans le même sens. La principale leçon à tirer est que les relations internationales ont des ruses.

Read also : Lutte contre le chômage: Une nouvelle initiative voit le jour

Les deux leaders ont signé un accord commun dans lequel le président nord-coréen s’engage à une dénucléarisation complète de son pays, alors que son homologue américain  s’engage à garantir la sécurité de la Corée du Nord. Quelles peuvent bien être les implications de ces engagements?

Read also : Hémodialyse : la prise en charge a repris

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category