Interconnexion: le 1er KW à Yaoundé en octobre 2018

Comment se fait-il donc que le barrage soit achevé, l’usine de pied installée, que le déficit soit toujours le même ? Et que les « délestages » (coupures du courant électrique) soient encore plus nombreux et de longue durée ? La question, pour les ingénieurs, n’a qu’une seule réponse : les ouvrages d’évacuation d’énergie sont encore en construction.

Read also : Conseil d’administration : Blaise Moussa aux commandes

L’Unité opérationnelle du Projet Memve’ele a donc la charge de la construction de la ligne d’électricité entre Nyabizan et Yaoundé, soit une distance de 343 km environ.

Read also : Barrage de Nachtigal : la sérénité de retour

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category