Armes légères et de petit calibre: un projet de loi examiné

Hier, le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, était devant les membres de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale.

Read also : Ciment : le sac à 4.600 F

Les parlementaires ont discuté des armes légères et de petit calibre hier à l’Assemblée nationale. En effet, dans le cadre de ses travaux, la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale a examiné le projet de loi autorisant le président de la République à ratifier l’Accord de coopération entre le Cameroun et la République fédérale du Nigéria sur la non-prolifération des armes légères et de petit calibre.

Read also : Renouvellement des organes de base du RDPC : ça démarre le 7 août

Signé le 06 février 2018 à Abuja, ce texte a été défendu par Joseph Beti Assomo, le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (Mindef).

Read also : Vaccin Johnson & Johnson : plus de 300 000 doses réceptionnées

Au sortir des travaux, le Mindef a expliqué qu’il s’agit de combattre la prolifération de ces armes, vecteurs de criminalité, de banditisme et de terrorisme dans les deux pays. « Ces armes font l’objet d’un commerce souterrain, clandestin et dangereux parce qu’elles servent à tuer soit les hommes, soit les animaux, avec tous les dégâts dans nos parcs de faune à travers le pays », va-t-il ajouter.

Read also : Jeux olympiques Tokyo 2020 : le Cameroun prend ses marques à Hita

En cas de validation par les parlementaires, ce texte devrait constituer un outil juridique visant à produire des effets entre le Cameroun et le Nigéria. Il fera ensuite l’objet d’une adoption en séance plénière par l’ensemble des députés.

Read also : Tirage au sort de la CAN 2021 : inspection au Palais des Congrès

Devant la Commission des Affaires étrangères, le Mindef était assisté du ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella. Le vice-Premier ministre, ministre délégué à la présidence chargé des Relations avec les Assemblées était représenté par le ministre Jules Doret Ndongo.

Read also : Rdpc : 23 militants graciés et réhabilités

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category