RDC: 38 anti-balakas bientôt extradés

Arrêtés en mai dernier en République démocratique du Congo (RDC), 38 membres d’un groupe d’auto-défense anti-balakas de Bangassou dans le sud-est en République Centrafricaine, seront bientôt rapatriés dans leur pays d’origine. D’après Flavien Mbata, ministre centrafricain de la Justice, ces fuyards dont leur chef  Pino-Pino, seront jugés dans le cadre d'une session criminelle prévue dans quelques semaines. Certains pourraient être jugés par la Cour pénale spéciale (CPS).
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie