RDC: 38 anti-balakas bientôt extradés

Arrêtés en mai dernier en République démocratique du Congo (RDC), 38 membres d’un groupe d’auto-défense anti-balakas de Bangassou dans le sud-est en République Centrafricaine, seront bientôt rapatriés dans leur pays d’origine. D’après Flavien Mbata, ministre centrafricain de la Justice, ces fuyards dont leur chef  Pino-Pino, seront jugés dans le cadre d'une session criminelle prévue dans quelques semaines. Certains pourraient être jugés par la Cour pénale spéciale (CPS).
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category