L’ambassadeur d’Espagne chez le PAN

S.E Jorge de Orueta Pemartin, arrivé en fin de séjour est allé faire ses adieux hier au Très honorable Cavaye Yeguié Djibril.

L’actualité autour des flux migratoires a meublé l’audience d’adieux hier, entre le président de l’Assemblée nationale (PAN) et son hôte, S.E Jorge de Orueta Pemartin, ambassadeur d’Espagne au Cameroun.

Les deux pays connaissent en effet une ampleur particulière du phénomène. L’Espagne qui a accueilli il y a quelques jours près de 700 migrants, et le Cameroun qui abrite plus de 300 000 réfugiés.

« Nous avons justement fait une sorte de comparaison de ces situations que nos deux pays vivent. Ce qui traduit une volonté d’accueil et d’hospitalité de nos deux gouvernements », s’est réjoui l’hôte du PAN.

Sur un autre plan, le diplomate espagnol qui était face à la presse à l’issue de l’entretien, a évoqué l’avènement du nouveau gouvernement espagnol, à la suite du changement impulsé par l’Assemblée nationale.

L’expression d’une démocratie, comme celle que les députés pourraient vivre dans les prochaines semaines, à travers les élections législatives, lui a relevé le PAN.

Au plan bilatéral, la relation s’est densifiée durant le séjour de trois ans de  S.E Jorge de Orueta Pemartin. Ce dernier a par exemple évoqué la mobilisation d’au moins quatre grandes entreprises espagnoles au Cameroun.

Ce qui a apporté une impulsion remarquable aux échanges économiques entre les deux pays. En outre, plusieurs médecins espagnols préfèrent passer leurs vacances au Cameroun, afin d’apporter des soins gratuits aux populations.

D’autres domaines comme la culture, le sport, l’éducation ou la formation professionnelle, sont également couverts par cette coopération multiforme et fructueuse.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie