Nécrologie: le Pr. André Mvesso repose à Elig-Akeng II

 L’éminent universitaire a été inhumé samedi dernier dans son village natal par Mbankomo, département de la Mefou-et-Akono, dans le Centre.

La terre d’Elig-Akeng II par Mbankomo, s’est refermée sur le Pr. André Mvesso samedi dernier. L’éminent universitaire a définitivement rangé sa toge le 14 mai dernier à Yaoundé. Familles, amis, camarades et collègues sont venus nombreux lui rendre un dernier hommage.

C’est par des cérémonies traditionnelles que tout a débuté. En 66 années, l’homme qu’on avait surnommé le philosophe, le savant, Pythagore s’est présenté durant sa vie terrestre comme un amoureux de la culture.

C’est d’ailleurs l’une des qualités que lui ont conférées unanimement ses collègues allés le conduire à sa dernière demeure, pendant le week-end. « Pédagogue, chercheur et administrateur chevronné », a indiqué le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur, le Pr. Joseph Lebel Tamesse.
Durant la phase du « Nsili Awu », c’est avec un très grand regret que les familles présentes demandaient les raisons de son décès.

A chaque fois, il lui était attribué le qualificatif d’homme bon et de rassembleur. Faisant son éloge funèbre, le Pr Jean Tabi Manga, ami et camarade au Petit séminaire de Mbalmayo, a retracé la vie de l’illustre homme. « Mvesso était marqué du signe de l’ubrisme. Qui signifie excès et débordement de vie. Mvesso débordait de vie », a succinctement déclaré le Pr Jean Tabi Manga.

Avant de se rendre à Elig-Akeng II, la communauté universitaire a rendu des hommages académiques au défunt vendredi dernier à l’université de Yaoundé I,  en présence du représentant du ministre de l’Enseignement supérieur.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie