Maroc-Portugal : vaincre ou mourir

En ouverture de la deuxième journée dans le groupe B, les Lions de l’Atlas jouent leur va-tout ce mercredi à Moscou.

Le Maroc n’aura plus droit à l’erreur cette mi-journée. Surtout qu’en face, il a fort à faire face au Portugal et son arme fatale nommée Cristiano Ronaldo. Présents à Moscou depuis lundi dernier, les joueurs de « l’homme à la chemise blanche », Hervé Renard, ont procédé hier en fin d’après-midi à une ultime séance d’entraînement.

En début de semaine, selon un communiqué de la Fédération royale marocaine de football, l’ensemble de l’effectif a passé en revue tous les aspects techniques et tactiques à huis clos.

Etourdi suite à sa commotion cérébrale face à l’Iran, Noureddine Amrabat a réintégré le groupe après quelques jours de repos et d’observation médicale. Au lendemain de la défaite inaugurale, la presse chérifienne s’accorde sur certains changements.

A l’image du retour de Nabil Dirar, opérationnel après plusieurs mois de blessure ou encore de la titularisation de l’attaquant Khalid Boutaïb. Ce dernier devrait profiter de la performance en demi-teinte d’Ayoub el Kaabi, le meilleur buteur du CHAN 2018. Ce match aura en tout cas  une saveur particulière pour Manuel Da Costa qui a la particularité d’avoir les triples nationalités marocaine, française et portugaise.

Le Portugal, la patrie de son père, qui a emmagasiné une bonne dose de confiance suite à son nul, 3-3, contre l’Espagne. Une perfor...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category