Est: les réfugiés centrafricains remercient Paul Biya

En recevant des dons offerts par l’ambassade d’Italie, ils ont affirmé leur solidarité au Cameroun à la suite du drame d’Eséka.

Les réfugiés centrafricains de Gado-Badzéré, estimés à plus de 23 000, sont reconnaissants envers le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya. Ils le considèrent comme « un grand défenseur de leur cause», et qu’à ce titre, il a « toujours » fait tout son possible pour que leur séjour soit agréable en terre camerounaise. Cette reconnaissance publique envers le chef de l’Etat camerounais a été faite et magnifiée, le 25 octobre 2016 dans le site qui abrite le plus grand nombre de réfugiés centrafricains au Cameroun. C’était à la faveur d’une visite de travail effectuée dans le camp par l’ambassadeur d’Italie au Cameroun et en RCA. S.E. Samuela Isopi était accompagnée dans cette tournée par le représentant du HCR au Cameroun, Khassim Diagne. Les réfugiés ont laissé parler leurs cœurs. Bouba Magadji, leur président, et Kadidja Hamadou, au nom des femmes réfugiées, ont relevé toutes les facilités que le président camerounais leur accorde jusqu’ici, avec le concours des partenaires. Notamment les facilités dans les soins avec une prise en charge de 30% dès janvier 2017. 
Relativement au drame ferroviaire enregistré à Eséka, le président des réfugiés de Gado-Badjéré a exprimé la compassion de ses frères et sœurs aux victimes, ainsi qu’à leurs proches. En étant des victimes des atrocités dans leur pays, ils ont mieux mesuré le choc. De leur côté, Khassim Diagne et S.E. Samuel Isopi ont confirmé que le Cameroun est une terre d’accueil, hospitalière. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie