Musique: Chef Tenor!

 L’artiste présentera son nouveau maxi single éponyme au cours d’un concert qui se tiendra en août prochain au Palais des Sports de Yaoundé.

Read also : Vaccin Johnson & Johnson : plus de 300 000 doses réceptionnées

Le succès n’a aucune emprise sur lui. L’artiste Tenor, de son vrai nom Thierry Mengoumou Ayia, fait partie des jeunes rappeurs les plus appréciés de sa génération. La tête sur les épaules, l’artiste vient de commettre un maxi single.

Read also : Jeux olympiques Tokyo 2020 : le Cameroun prend ses marques à Hita

Une sorte de mise en bouche avant la sortie prochaine de son album proprement dit. « J’ai fait pas mal de temps sans faire de sortie, cela fait presque huit mois. Puisque la demande  était forte, je me suis dit qu’il fallait offrir un avant-goût à mes fans. La sortie de mon premier album, c’est pour bientôt.

Read also : Tirage au sort de la CAN 2021 : inspection au Palais des Congrès

En attendant, j’ai tenu à offrir à mon public quelque chose à déguster avec une musique assez soft et diversifiée dans ce EP intitulé « Nnom Ngui », confie Ténor. Un nom choisi par le rappeur parce qu’il se considère comme le chef traditionnel de la musique urbaine et particulièrement du rap.

Read also : Rdpc : 23 militants graciés et réhabilités

Dans ce maxi single de sept titres, le jeune artiste développe des thèmes qui concernent la jeunesse. « Il est question de leur donner des conseils parce que le plus important dans la vie, c’est de se fixer des objectifs.

Read also : Cameroun-Angola : le duel final

Je conseille aux jeunes de travailler durement pour les atteindre quelque soit le domaine choisi », indique le jeune rappeur. C’est pourquoi Tenor s’inspire de tout et de rien.

Read also : CAN Total Energies 2021 : la CAF rassure

« L’inspiration peut partir d’un délire ou d’une histoire sérieuse. La musique pour moi ne se limite pas à la mélodie ou au message. C’est quelque chose de magique. Je ne limite pas ma musique à un texte. En boîte de nuit, on peut danser l’instrumental, on peut danser les morceaux dont on ne comprend pas les paroles. Pour moi, la musique est une chose qui n’a pas de limite et pour bien la faire, il faut de l’expérience », conclut le rappeur.

Read also : Lutte contre le chômage: Une nouvelle initiative voit le jour

 C’est en 2014 que Ténor commence sa carrière musicale. Toutefois, il se fait connaître sur la scène nationale et internationale en 2016. Ceci grâce au succès de son titre « Do le Dab. » 

Read also : Hémodialyse : la prise en charge a repris

Désigné par la chaine de télévision Trace TV comme le phénomène du rap africain, le jeune artiste évolue depuis novembre 2017 sous le label international Universal Music Africa.

Read also : Exécution du budget d’investissement public : performance appréciable en 2020

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category