Etablissements de microfinance: l’Etat veut réduire les risques

Une centrale dédiée à cette mission sera officiellement lancée ce jour par le ministre des Finances.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

 

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

La centrale des risques des établissements de microfinance (CREMF). Voici une appellation à laquelle il faudra désormais s’habituer au Cameroun. Fruit de la volonté des pouvoirs publics d’accompagner les établissements de microfinance (EMF), qui malgré leur montée en puissance dans l’économie camerounaise, font encore face à de nombreuses difficultés. La centrale sera officiellement mise en service ce jeudi 21 juin à Yaoundé.

Read also : Loi de finances 2021 : de grandes innovations fiscalo-douanières

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category