Bangangté: le centre multimedia Chantal Biya ouvert

Le préfet du Ndé Oumarou Haman Wabi a installé samedi dernier les responsables de cette infrastructure.

Vulgariser le « Vaccin social ». Autrement dit, contribuer à la construction d’une nation saine dès la base. D’une jeunesse bien formée et apte à utiliser de façon responsable les TIC. D’une jeunesse et d’une nation capables d’éviter et de combattre le VIH/Sida.

Ce, en commençant par limiter, puis réduire drastiquement le taux de séroprévalence aux ISTVIH/ Sida qui est de 2,8% à l’Ouest, et de 4,3% au niveau national. Ces missions vont être menées à Bangangté par le Centre multimédia Chantal Biya.

Samedi 18 août dernier, le préfet du Ndé, Oumarou Haman Wabi a installé les membres du Comité de gestion dont la présidente, Célestine Ketcha Courtès, maire de Bangangté, le premier vice-président et coordonnateur des activités, le Pr. Chrispin Pettang, et également sept vice-présidents, 17 membres.

Selon Rose Jaji Mbah, coordinatrice générale du programme «Vaccin social» du Centre international de référence Chantal Biya, présente à la cérémonie ainsi que le ministre de l’habitat et du développement Urbain, Jean Claude Mbwentchou, ces intelligences vont synchroniser leurs énergies pour bâtir des stratégies à même de forger une génération dépouillée de la pandémie du Vih/Sida.

Et pour réussir cette mission à eux confiée par la fondatrice du Circb, ils peuvent compter sur la volonté de cette dame de coeur qui à tout moment, « va pourvoir au nécessaire pour l’accomplissement de cette tâche ». Elle s’est donné pour mission de « sauver le Cameroun de demain en particulier, d’oeuvrer pour le développement de toutes les couches sociales à travers l’éducation et la santé », précise Rose Jaji Mbah. Les multiples oeuvres et actions sociales effectuées par Chantal Biya dans le Ndé en particulier, ont été succinctement énumérées par Célestine Ketcha Courtès.

Des actions qui méritent un merci que pourra dire ce peuple le 7 octobre prochain, suggère la présidente du Comité de gestion du centre multimédia Chantal Biya. Et le Pr Chrispin Pettang, coordonnateur du Centre multimédia Chantal Biya de Bangangté de préciser pour ce dernier geste que l’appui de la première dame va permettre de forger à Bangangté, « une jeunesse ingénieuse, entrepreneuriale, qui peut nouer des joint-ventures, apte à maîtriser divers savoirs professionnels et à créer des emplois ». Le préfet a demandé à l’équipe installée, de se mettre aussitôt à l’ouvrage.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie