Le MINCOM à la SOPECAM

Issa Tchiroma Bakary est allé apprécier hier l’état d’avancement de la fabrication du matériel électoral au sein de cette entreprise.

«Il est venu, il a vu et il est reparti convaincu ». Ainsi pourrait-on résumer le passage du ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, hier après-midi dans les installations techniques de la Société de Presse et d’Editions du Cameroun (SOPECAM), dont il assure la tutelle technique.

Pendant plus d’une heure, et accompagné du directeur général de l’entreprise, Marie Claire Nnana, et de ses proches collaborateurs, le ministre de la Communication s’est imprégné des différentes étapes de fabrication des bulletins de vote et de campagne des neuf candidats retenus pour la présidentielle du 7 octobre 2018.

De l’atelier de prépresse à celui de reliure industrielle, en passant par la rotative, Issa Tchiroma Bakary n’a pas manqué de poser des questions sur la qualité du travail, adresser quelques mots d’encouragement lorsque cela s’avérait nécessaire, non sans se faire précis.

«Assurez-vous que nous allons tenir les délais ». S’agissant justement de ces derniers, l’on apprendra du directeur général de l’entreprise, au cours de la séance de travail qui a suivi que la SOPECAM doit produire en quinze jours, 81 899 000 bulletins de vote et un peu près de 8,2 millions de bulletins de campagne pour les neuf candidats.

« Ces délais seront tenus », a souligné un peu plus tard, Ignace Claude Ozela, directeur de la Production à la SOPECAM, même si certains candidats n’ont attendu que dimanche dernier pour le dépôt de leur support pour l’impression de leurs bulletins de vote et de campagne.

Pour respecter ces délais, la SOPECAM a dû procéder à des ajustements dans son fonctionnement. Ainsi, de l’avis de Marie Claire Nnana, ce sont pas moins de 230 personnels (temporaires et permanents) qui s’activent sous le contrôle de neuf encadreurs.

Ceux-ci sont organisés en services de quarts. Pour permettre un meilleur déploiement des différentes équipes, une dizaine de sous-commissions sont à pied d’oeuvre au sein de l’entreprise.

Dont celle qui s’occupe de la sécurité, l’une des préoccupations du ministre Issa Tchiroma Bakary. « Je suis satisfait de ce que j’ai vu », a-t-il lâché au cours de la séance de travail. « Vous êtes l’un des maillons essentiels dans l’organisation de cette élection », a poursuivi l’hôte de la SOPECAM.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie