Des bourses pour des athlètes

Le ministre des Sports et de l’Education physique a présidé mercredi dernier à Yaoundé, la cérémonie de remise d’appuis.

Ils ont entre 15 et 21 ans. Ils sont actuellement scolarisés dans des classes allant de la 4e à la Terminale. Ils sont cinq filles et cinq garçons (bien que neuf étaient présents à la cérémonie) ayant obtenu des performances sportives encourageantes en boxe, en judo, en athlétisme et en lutte.

Des jeunes athlètes qui ont reçu mercredi dernier à Yaoundé, des mains du ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, la deuxième tranche des bourses de la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie.

Des bourses qui s’inscrivent dans le cadre de l’Appui promotion elite-jeunes (Apej). L’Apej, qui a vu le jour en 1990, est un mécanisme qui a pour but, à travers des disciplines olympiques et les Jeux de la Francophonie, de contribuer à la préparation et à l’éclosion de jeunes talents sportifs dans l’espace francophone.

A travers cet appui, ces jeunes ont l’opportunité d’améliorer leurs conditions de travail dans leur quête de maturation et d’excellence sportive. Il s’agit singulièrement des frais de transports pour les lieux d’entraînement, l’acquisition d’équipement, le suivi médical et diététique, etc.

A leur endroit et relativement à l’amélioration de leurs conditions de travail, le patron des sports au sein de l’appareil gouvernemental a garanti l’accompagnement des pouvoirs publics.

Le Minsep a redit à l’intention du mouvement sportif national, les espoirs que fonde la nation camerounaise pour consolider l’image de marque du Cameroun, le vivre-ensemble et l’intégration nationale. Pour cela, il a exhorté ces jeunes athlètes à redoubler d’ardeur au travail dans un esprit de détermination et d’abnégation dans l’effort.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie