Audiences: le bal des investisseurs

Les ministres, membres de la délégation camerounaise au FOCAC ont eu des entretiens, au nom du chef de l’Etat, avec certains entrepreneurs chinois.

L’intérêt des investisseurs chinois pour le Cameroun est grandissant dans le cadre de la coopération entre Yaoundé et Pékin qui se renforce davantage. En marge du Sommet du Focac, plusieurs entretiens ont eu lieu entre certains ministres camerounais, membres de la suite officielle du président de la République et quelques entrepreneurs chinois.

Quelques heures avant l’ouverture du Sommet du Forum, le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) a, au nom du chef de l’Etat, accordé une audience au Vice- Président haut échelon du Groupe HUAWEI.

L’échange entre Alamine Ousmane Mey et CAO Jibin, s’est déroulé à l’hôtel St Régis où loge le couple présidentiel camerounais. Avant de s’entretenir avec le responsable de Huawei, le Minepat s’est fait présenter les principales réalisations de l’entreprise au Cameroun.

Pour l’essentiel, Huawei à travers sa filiale Huawei Marine Networks, réalise en partenariat avec Camtel, China Unicom et China Unicom Do Brasil, le projet de câble sous-marin SAIL (South Atlantic Inter-Link) qui sera la première liaison directe par fibre optique entre l’Afrique et le continent sud-américain. Présent au Cameroun depuis 2005, Huawei compte plus de 300 employés dont plus 70% de nationaux.

Huawei installe la fibre optique interurbaine au Cameroun en collaboration avec Camtel. L’opérateur vise également d’autres marchés à l’instar des projets d’électrification au solaire en milieu rural, ceux du plan national de vidéosurveillance.

L’audience s’est déroulée en présence du personnel Huawei Cameroon dont Benoît Wu Jing, le directeur des Relations publiques. Une rencontre qui intervient après la visite du chef de l’Etat le 23 mars 2018 au siège de Huawei à Pékin en Chine.

Elle traduisait l’importance que Paul Biya accorde à cette grande firme chinoise. Au cours de ce séjour en Chine, le président camerounais avait notamment visité le siège du géant chinois Huawei spécialisé dans diverses technologies. L’audience entre le Minepat et le patron de Huawei a été suivie par la signature de l’accord de partenariat stratégique sur les technologies de l’information et de la communication entre le gouvernement camerounais et la société Huawei.

La partie camerounaise était représentée par le ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella alors que DU Yin, directeur général de HUAWEI Cameroun représentait cette entreprise. D’autres membres du gouvernement ont eu des entretiens avec des investisseurs chinois.

C’est le cas du ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Ernest Ngwaboubou avec le patron du TBEA une entreprise qui oeuvre dans le domaine de l’énergie électrique.

Le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana a quant à lui reçu au nom du chef de l’Etat, ANHUI, dirigeant d’une entreprise de technologie qui travaille en partenariat avec l’ANOR dans l’e-gouvernance.

Le PDG de China Machinery Engineering Corporation qui pilote le projet de fourniture de l’eau à Yaoundé a eu un échange fructueux avec le ministre de l’Eau et de l’Energie. Gaston Eloundou Essomba a par ailleurs accordé une audience au vice-président de la China Gezhouba, spécialisée dans l’aménagement des centrales hydroélectriques.

Pour sa part, le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe s’est entretenu avec le patron de AVIC International Holding Corporation, l’entreprise qui fabrique les avions MA60. Enfin, le ministre chargé de mission à la présidence de la République, Victor Arrey Mengot a échangé avec le PDG d’Hydromine et ses partenaires chinois.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie