Vente des armes et munitions: levée de l’interdiction dans huit régions

Le ministre de l’Administration territoriale (MINAT), Paul Atanga Nji, a préside hier en mi-journée dans la salle des conférences de son département ministériel, une importante séance de travail avec les responsables des armureries.

Celle-ci faisait suite à la décision prise le 4 avril dernier par le MINAT de procéder à la ferméture de ces établissements dans certaines régions du Cameroun, en raison de ce que de nombreuses personnes étaient détentrices d’armes et de munitions sur le territoire national, et surtout que « le nombre d’armes à feu en circulation est largement supérieur à celui des autorisations dûment accordées par les autorités compétentes », avait-il alors souligné dans un communiqué rendu public à cette occasion. Ce qui avait eu pour effet, d’accroître l’insécurité dans certaines régions du pays.

À l’issue de la séance de travail d’hier, huit régions sur dix ont vu cette interdiction levée, alors que la décision du MINAT du 4 avril 2018 reste valable dans le Nord- Ouest et le Sud-Ouest.

Toutefois, les responsables des armureries dans les autres régions se sont engagés à un inventaire exhaustif des différentes opérations menées dans leurs structures pour permettre une traçabilité de celles-ci.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie