Offensive en Russie pour attirer des investisseurs

Une délégation conduite par le ministre du Commerce vient de séjourner à Moscou pour présenter les opportunités d’affaires. 

Le Cameroun poursuit sa campagne de séduction en direction des investisseurs. Cinq mois après la conférence économique internationale « Investir au Cameroun, terre d’attractivités », le pays est allé à la conquête des opérateurs russes. Du 19 au 23 octobre dernier, le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana a conduit une délégation à Moscou pour l’organisation des premières Journées économiques et commerciales camerounaises (JEC) en Russie. 
Dans la salle des cérémonies de l’hôtel Baltschug Kempiski, le Mincommerce, devant plus d’une centaine d’hommes d’affaires russes et d’ambassadeurs africains accrédités en Russie, a exposé entre autres, sur la politique économique du Cameroun et ses atouts. Soulignant à son auditoire, l’ouverture qu’offre le pays en termes de débouchés. Un marché de plus d’un milliard de consommateurs, en rapport avec son appartenance à la CEMAC, à la CEEAC et sa proximité avec le Nigeria. En intégrant également les Accords de partenariat économique avec l’Union européenne et l’éligibilité du pays à l’Initiative américaine sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique (AGOA).  
Les rencontres sectorielles B to B se sont déroulées lors de quatre ateliers articulés autour des thèmes variés : agriculture et industrie, forêts et bois, infrastructures, finances et autres services. Selon les informations fournies par le Mincommerce, « les opérateurs russes ont montré un vif intérêt pour les projets présentés par la partie camerounaise, notamment dans les secteurs de l’agriculture et des infrastructures ».
Luc Magloire Mbarga Atangana a également été reçu en audience le 21 octobre par Vladimir Padalko, premier vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Moscou et par Bogdanov Mikhaïl, vice-ministre des Affaires étrangères et représentant spécial du président Vladimir Poutine au Moyen-Orient et en Afrique. Occasion pour ces autorités de passer en revue la coopération entre les deux pays. Et d’en explorer de nouveaux champs. Notamment l’idée mise en relief par le Mincommerce, de créer une bourse du café camerounais à Moscou. En attendant de se rendre sur place, les opérateurs russes ont découvert dans les différents stands d’exposition, des produits made in Cameroon à l’instar des dérivés du cacao, du poivre de Penja, du miel, du café, des produits de l’artisanat et les différentes variétés du bois.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie