Le régulateur des Télécommunications éclaire les médias

L’avènement de la 4G, la légitimité du top management et la construction de l’immeuble siège de l’ART ont meublé les échanges autour du déjeuner de presse du 20 octobre dernier.

L’Agence de Régulation des télécommunications (ART), a récemment fait la une de plusieurs journaux de la place. La légitimité du top management de la structure, l’avènement de la 4G, la construction de l’immeuble-siège, etc …sont, entre autres des sujets qui ont fait couler beaucoup d’encre et de salive. Les relations étaient donc tendues entre la presse et l’agence. Une presse meurtrie par les 100 millions de F d’amende infligé à 12 médias privés qui utilisent des fréquences sans se conformer à la réglementation. Le 20 octobre dernier à Yaoundé, l’agence a convié la presse autour d’un repas. Responsables de l’ART, directeurs de publication, journalistes des médias publics et privés étaient réunis sous la supervision du directeur général de l’ART, Jean Louis Beh Mengue. 
Le Dg de l’ART a rappelé la loi du 21 décembre 2010, régissant les Communications électroniques au Cameroun stipulant que « les utilisateurs de fréquences disposent de six mois pour payer une redevance à l’ART ». Malgré les mises en demeure, aucun des médias incriminés sommés ne s’est acquitté jusqu’ici, de son amende. Toutes choses de nature à démonter l’hypothèse d’un règlement de compte, car il s’agit, selon Jean Louis Beh Mengue, de l’ART et non de sa personne dont la légitimité à la tête de la structure fait également débat. 
Pour ce qui concerne l’avènement de la 4G dont l’effectivité fait débat, Jean Louis Beh Mengue, a expliqué : « il est possible que la 4G soit opérationnelle mais que la licence y relative n’a pas été attribuée dans les normes à MTN et à Orange. De plus, les ingénieurs des opérateurs ont utilisé des fréquences non-prévus dans leurs cahiers de charge ». Jean Louis Beh Mengue a également profité de la rencontre pour annoncer la pose prochaine de la première pierre de l’immeuble-siège de l’agence au lieu dit « Rond point Hilton » à Yaoundé. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie