Apejes de Mfou: jeune et novice mais…

Créé en 2007, le club vise son premier titre d’envergure après deux semaines de préparation.

Vierge de tout titre depuis sa montée en Ligue 2 en 2009, Apejes de Mfou a opté pour le calme, la sobriété et le travail acharné pour préparer sa première apparition en finale de la coupe du Cameroun de football. Après l’ultime séance d’entraînement au terrain du collège Stoll d’Akono,  l’entraîneur Oumarou Sokba et ses protégés entament la marche sur Yaoundé. Demain, après la séance de reconnaissance de terrain du stade Ahmadou Ahidjo, six joueurs sur les 24 en stage apprendront qu’ils regarderont le match dans les gradins. Pendant deux semaines, l’équipe a eu droit à deux séances d’entraînement par jour.  Et tous ont vraiment bossé dur, d’après le coach. « Nous avons beaucoup insisté sur le travail mental. Nous avons beaucoup parlé avec les joueurs. 99% n’ont jamais disputé une finale de coupe du Cameroun. Ils ne connaissent pas la pression ». Propos empruntés à Oumarou Sokba. Le club, créé il y a neuf ans, est monté en première division en 2013 et ne compte que de jeunes joueurs, jouissant d’un bagage technique intéressant.
Faire face à un stade plein, y résister et tenir. C’est le challenge de chacun des joueurs qui sera retenu. « Nous avons souvent battu Bamboutos, mais c’était dans un contexte différent. Les matchs de championnat se jouaient en aller et retour. La finale de la coupe du Cameroun, c’est un seul match. En plus, psychologiquement, ce n’est pas la même équipe de Bamboutos », reconnaît le coach. Dans le club, les joueurs sont là pour marquer leur passage dans cette coupe des inédits. A l’infirmerie, pas de bobo à signaler. Tout le monde va bien, rassure le staff. C’est que, les places sont très coûteuses. Il faut éviter de s’auto éliminer même si au fond, le staff sait qui il emmènera dimanche à Mfandena. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie