Test grandeur nature au Stade Omnisports de Yaoundé

La finale de la coupe du Cameroun sera la première rencontre du jour depuis la rénovation de l’infrastructure pour la CAN 2016.

Ce seront des privilégiés. Les spectateurs présents au stade Omnisports de Yaoundé ce dimanche, à l’occasion de la 57e édition de la finale de la coupe du Cameroun de football, auront, en effet,  l’honneur de voir, en grande première, le nouveau visage de l’infrastructure. Environ 40 000 personnes sont attendues pour ce qui s’apparente à une nouvelle inauguration du stade Omnisports de Yaoundé. « C’est une occasion spéciale parce que nous allons expérimenter notre préparation à ce grand événement qu’est la Coupe d’Afrique des nations féminine 2016 et plus tard, la coupe des nations masculine de 2019 », a déclaré le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, lors de la dernière réunion préparatoire.
Les riverains ont eu le temps de s’habituer au visage extérieur du stade, bariolé aux couleurs du drapeau national. Mais peu nombreux sont ceux qui ont pu accéder à l’intérieur de l’enceinte. Ce qu’ils verront donc dimanche, ce sont ces sièges vert-rouge-jaune, cette pelouse totalement refaite, mais aussi cette nouvelle tribune présidentielle d’une capacité de 2500 places. Il y a aussi les 16 postes de contrôle, 23 blocs sanitaires et buvettes, trois infirmeries…
On peut donc comprendre que, contrairement aux éditions précédentes, la finale Apejes-Bamboutos se jouera à guichets fermés. Pas de mise en vente des billets cette fois donc. Les 40 000 invitations ont été adressées à des catégories précises : les finalistes (7000 pour chacune des équipes), les élèves, les étudiants, les associations, les VIP, ... et hier déjà, aucun ticket n’était plus disponible. Pour les mesures pratiques, sept types de billets aux couleurs différentes ont été confectionnés en l’absence de numérotation. « Trois couleurs correspondent aux VIP et les quatre autres au reste du public. Chacun ira s’asseoir dans une zone précise en fonction de la couleur de son billet », explique un membre du Comité d’organisation. Des affiches seront placées dès ce vendredi pour indiquer les différents emplacements et les portes d’entrée adéquates, qu’on vienne d’Elig-Edzoa ou de Ngousso. Dimanche, des volontaires aideront également à orienter les spectateurs.
Même pour la presse, ce sera une première avec les nouveaux aménagements. « Chaque type de presse a désormais son emplacement. On aura des cabines pour l’audiovisuel au-dessus de la tribune VIP alors que la presse écrite sera en face de cette tribune », explique Gabriel Nloga, chargé de la communication du Minsep. Mais pour y accéder, il faudra avoir reçu une accréditation fournie par le ministère de la Communication.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie