Régions militaires interarmées N°3 et 4: la situation sécuritaire sous contrôle

C’est le constat qui se dégage de la visite de contrôle opérationnel et d’évaluation de la situation sécuritaire effectuée cette semaine par le chef d’état-major des armées, le général de corps d’armée René Claude Meka.

En raison de l’approche de l’élection présidentielle, il était de bon ton, pour le général de corps d’armée, chef d’état-major des armées, René Claude Méka de prendre le pouls de la situation sécuritaire dans les différentes localités.

Et c’est chose faite, du 11 au 14 septembre 2018, le CEMA accompagné d’une importante suite comportant de responsables militaires effectue un contrôle opérationnel afin d’évaluer la situation sécuritaire dans les régions militaires interarmées 3 et 4 du Cameroun.

A la RMIA 3, commandée par le général de brigade Benoît Eba Eba, dont le poste de commandement est basé à Garoua, tout comme à la RMIA4 basée à Maroua commandée par le général de brigade Fréderic Ndjonkep Meyomhy, la situation est sous contrôle.

Comme preuve, cette visite de travail qui a conduit le CEMA et sa délégation à Garoua, Kousséri, Mora et Maroua, a permis de constater avec beaucoup de satisfaction que le calme revient à grand pas, surtout dans les localités de la région de l’Extrême-Nord où l’on enregistre par centaines les cas de reddition des anciens associés de Boko Haram, des écoles situées dans les zones transfrontalières fermées durant les deux dernières années ont réouvert leurs portes depuis la dernière rentrée scolaire, dans les villages les déplacés reviennent tous les jours et même les fonctionnaires qui avaient décampés sont de retour.

A Kousseri, les autorités locales ont informé le CEMA de l’augmentation sensible des recettes douanières, des signes indiscutables de la reprise des activités commerciales transfrontalières entre le Nigeria, le Cameroun et le Tchad.

Bref c’est une phase de stabilisation amorcée qui augure des lendemains meilleurs. De quoi être sûr que les élections présidentielles dans les régions du Nord et de l’Extrême-Nord se dérouleront sans inquiétudes Le général de corps d’armée, chef d’état-major des armées, René Claude Meka boucle sa visite de travail à Maroua par un point de presse.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie